Table des matières

Prix Nocturne

Prix à l'initiative de Roland Stragliati, désocculté de 1962 à 1966 par un jury secret d'amateurs de littérature évidemment étrange ou fantastique qui se proposait de remettre en lumière des œuvres de qualité méconnues ou injustement oubliées. Ressuscité en 2006 par la revue le Nouvel Attila.

par ailleurs :

Lauréats

2015,
ex æquo

l'Échelle secrète (Wilson Harris ; Belfond, 1981)

le recueil le Soir du dinosaure (Cristina Peri Rossi ; Actes Sud, 1985)

2014

la Grande eau (Živko Čingo ; l'Âge d'Homme › Contemporains, 1980)

2013

Aventures dans l'irréalité immédiate (Max Blecher ; Denoël › les Lettres nouvelles, 1973)

2012

la Nuit aveuglante (André de Richaud ; Robert Laffont, 1945)

2011

les Cobayes (Ludvík Vaculík ; Gallimard › Du monde entier, 1974)

2010

Cirenaica (Ermanno Cavazzoni ; 1999, non traduit)

2009

Spiridon le Muet ou la Fourmi géante (André Laurie ; Jules Rouff, [1908])

2008

le Coq rouge (Miodrag Bulatović ; le Seuil, 1963)

2007

Noces rouges (Ramón Sender ; Pierre Seghers, 1947)

2006

le recueil Gog (Giovanni Papini ; Ernest Flammarion, 1932)

1966

les Nuits chaudes du Cap français (Hugues Rebell ; la Plume, 1902)

1963

le recueil Traité des mannequins (Bruno Schulz ; Julliard › les Lettres nouvelles, nº 15, 1961)

1962

le Marquis de Bolibar (Leo Perutz ; Albin Michel › les Maîtres de la littérature étrangère, 1930)

À propos de ce prix…

  • Roland Stragliati : compte rendu de lecture d'Histoires de fantômes anglais, anthologie sous la responsabilité d'Edmond Jaloux → Fiction, nº 113, avril 1963, p. 145
  • la Rédaction : annonce du prix 1963 et rappel du prix 1962 → Fiction, nº 121, décembre 1963, p. 156
  • la Rédaction : annonce du prix 1966 → Fiction, nº 157, décembre 1966, p. 151
  • Roland Stragliati : préface → le Marquis de Bolibar (Leo Perutz ; Albin Michel, 1985), p. 7-8
  • l'Éditeur : le Prix Nocturne → Gog (Giovanni Papini, recueil ; Attila, 2007), p. 347-348
  • l'Éditeur : le Prix Nocturne → le Voyage imaginaire (Léo Cassil ; Attila, 2012), p. 254