Accueil XLII Accueil KWS Sommaire

Éditorial Précédent Suivant Dernier

KWS nº 29-30, août 1998

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

la Face obscure du soleil
(the Dark side of the sun)
roman de Science-Fiction
Terry PRATCHETT
Pocket, collection "Science-Fiction", nº 5649, avril 1998, 187 p, catégorie 4.

Compte rendu de lecture : Noé Gaillard

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Une quête initiatique à partir d'un calcul de probabilité. Le jeune Dom Sabalos, de la planète Reverseau, va parcourir le monde stellaire dans des conditions plus ou moins extravagantes, pour découvrir l'origine des extraterrestres qui ont laissé des tours un peu partout, les Jokers. Mais le calcul de probabilité annonce aussi sa mort pour le jour de son anniversaire. Avec l'aide de son maître Hrsh-Hgn, un Phnobe philosophe et lui aussi à la recherche des Jokers, il découvrira l'océan monde, s'évadera de la planète Banque informatique, une gigantesque boule de silicium, et finalement rencontrera les créapi, qui cherchent à découvrir le sens de l'univers et, en tant qu'extras très éloignés d'une configuration humaine, veulent comprendre le sens de la vie.

Pratchett est un enchanteur. On l'imagine cultivé et curieux de tout, et on apprécie sa capacité à transformer toute information en sujet de littérature. Oserai-je dire qu'il me fait penser à Jack Vance (la Quête des Princes Démons) avec plus d'humour… pardon un humour plus proche de notre aujourd'hui que celui de Vance. Sur des données simples : un jeune prince condamné à mort décide de partir à la recherche du secret de l'univers, il greffe une réflexion philanthrope et imagine des mondes délirants qu'il sait rendre plausible (il lui suffit parfois d'une seule petite phrase), il nous balade à travers un jeu de références tournées avec humour. On ne sait d'ailleurs au bout du compte ce qui importe le plus de cet humour ou de ces références.

C'est sans doute l'ensemble qui donne l'impression de ne pas s'ennuyer un instant, et même celle de se réconcilier avec le genre humain… Les méchants de Pratchett ne sont que des méchants d'opérette du genre de ceux qu'affrontent les Super-héros. La lecture de Pratchett est revigorante surtout quand, comme ici, l'auteur est servi par une traduction de haut niveau…

Noé Gaillard

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Éditorial Précédent Suivant Dernier

Accueil XLII Accueil KWS Sommaire

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Keep Watching the Skies! — © Quarante-Deux et/ou Keep Watching the Skies!
* Écrire à Quarante-Deux

Document : Quarante-Deux/Keep Watching the Skies! nº 29-30, août 1998/Compte rendu de : la Face obscure du soleil
Création : samedi 22 août 1998
Dernière modification : lundi 5 janvier 2004