Accueil XLII Accueil KWS Sommaire

Éditorial Précédent Suivant Dernier

KWS nº 29-30, août 1998

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

le Parking mystérieux
roman de Fantasy pour la jeunesse
Jean-Pierre ANDREVON
Magnard Jeunesse, collection "les Fantastiques", mai 1997, 110 p.
Kofi et les buveurs de vie
roman de Fantasy pour la jeunesse
Jean-Pierre ANDREVON
Magnard Jeunesse, collection "les Fantastiques", juin 1998, 128 p.
le Jour du grand saut
roman de Science-Fiction pour la jeunesse
Jean-Pierre ANDREVON
Hachette, collection "Livre de poche Jeunesse", nº 591, novembre 1996, 160 p., catégorie H5.

Compte rendu de lecture : André François Ruaud

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Le Parking mystérieux [1] est celui des tristes HLM où vit Fabien, qui pourtant aime à contempler le quartier depuis sa fenêtre et à voir… quoi donc ? Une rangée de hauts palmiers qui frémissent au bout de l'avenue, l'ombre d'un grand prédateur dinosaurien qui se faufile entre les barres d'immeubles… Imagination ? Pas seulement…

Dans ce roman ouvertement destiné aux ados de douze ans, Jean-Pierre Andrevon parvient mieux que jamais à saisir l'essence fugitive de la fantasy urbaine — genre très rare en France, que ce soit dans les collections pour jeunes ou dans celles pour adultes. La fantasy urbaine, c'est un glissement insidieux vers le merveilleux, l'intrusion dans le réel d'éléments surnaturels issus des mythes. En l'occurrence, cette fois, il s'agit d'une mythologie d'origine africaine transposée dans le cadre dépressif d'un quelconque Z.U.P. actuelle. Les portraits des mômes sont bien brossés, le style est d'une élégance admirable sans pourtant être complexe, les effets de réel et d'imaginaire sont savamment dosés. Un régal.

On retrouve dans Kofi et les buveurs de vie le personnage de Fabien, guéri depuis le volume précédent de ses problèmes d'asthme. Il a aussi gagné plusieurs copains et copines. Mais le danger rôde dans la cité… S'agit-il de flics particulièrement vicieux, comme le craignent les petits loubards du coin ? Ou bien de quelque d'encore plus inquiétant ? Une longue limousine noire tourne la nuit dans la cité, des flots de lumière bleue coulent de ses vitres hermétiquement closes. Et des jeunes commencent à disparaître. Leur corps, vidé, nettoyé, est retrouvé ensuite…

Jouant avec la parano à la mode des agresseurs extraterrestres et l'amour actuel des jeunes lecteurs pour les textes terrifiants, Andrevon donne cette fois dans l'horreur. Les mômes jugeront-ils que le vocabulaire “branché” des protagonistes (pour la plupart des “beurs” bien typés) est assez réaliste ? Il me l'a semblé, mais je suis certainement mal placé pour en juger vraiment. Cet écueil excepté, ce roman est une nouvelle réussite. Andrevon manie avec une dextérité digne d'admiration les glissements subtils de la réalité au fantastique…

Dans le Jour du grand saut, un roman un peu plus ancien, l'auteur s'adonnait déjà à la littérature pour la jeunesse, mais dans le domaine de la S.-F. Avec un même art du “passage” d'un monde à l'autre et de l'illustration pour enfants de thèmes relativement pointus pour adultes. Cette fois en l'occurrence, l'utopie écologiste. Henri est passé dans un autre monde, parallèle et différent. Tout y fonctionne selon des schémas environnementalistes, capteurs solaires, éoliennes, dirigeables, etc. Une belle utopie à la Transit de Pierre Pelot, que le lecteur est invité à découvrir comme par le “petit bout de la lorgnette”, la vision d'un enfant.

Il est fort, cet Andrevon ! Et j'aimerais beaucoup qu'il écrive des romans du même tonneau pour le lectorat adulte : on manque d'auteurs de son calibre !

André François Ruaud

››› Voir autre chronique dans KWS 56.

[1] Déjà chroniqué dans KWS nº 28 — NdlR.

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Éditorial Précédent Suivant Dernier

Accueil XLII Accueil KWS Sommaire

---------------------------===oooO§Oooo===---------------------------

Keep Watching the Skies! — © Quarante-Deux et/ou Keep Watching the Skies!
* Écrire à Quarante-Deux

Document : Quarante-Deux/Keep Watching the Skies! nº 29-30, août 1998/Compte rendu de : le Parking mystérieux — Kofi et les buveurs de vie — le Jour du grand saut
Création : samedi 22 août 1998
Dernière modification : lundi 5 janvier 2004