KWS : comptes rendus de lecture sur la Science-Fiction

Joan-Miquèu Dordeins : lo Pacte

roman de Fantasy pour la jeunesse inédit en français, 2011

chronique par Pascal J. Thomas, 2012

Ce mince ouvrage publie un roman qui est un des deux lauréats du concours de livres en occitan pour la jeunesse (adolescents) lancé en 2010 par l'IEO (Institut d'Estudis Occitans). Il donne à la fois des raisons d'espérer, et de se plaindre, de cette catégorie encore peu représentée.

L'action est située en Chalosse (entre Pau et Mont-de-Marsan), au Moyen-Âge. Garmon est un garçon dont la famille a, il y a quelques années, été décimée par des brigands qui sévissent autour de la forêt de Silvalata (Seuvalade). Quand Aimeric de Lamòta, seigneur voisin de son village de Monthòrt (Montfort), annonce qu'il recrute des soldats pour aller éliminer ces brigands toujours actifs, il se laisse enrôler avec plaisir, et commence à mener sa propre enquête… Si on connaît un peu la tradition du conte occitan, on se rend compte que des éléments annoncent le Fantastique : des personnages présentent les caractéristiques, qui des corbeaux, qui des bovins, et ne sont sans doute pas les humains ordinaires pour lesquels ils veulent se faire passer.

Le livre démarre de façon très agréable, avec de l'humour, de l'action rondement menée, et la révélation progressive d'un complot infâme. Ses meilleurs moments restent les combats médiévaux fort bien décrits — même si le parallèle est un peu trop évident avec le siège de Toulouse en 1218 et la célèbre mort de cet autre Montfort, Simon.(1) En revanche, l'élément fantastique ne prend jamais toute sa dimension, et reconnaissons honnêtement que ce n'est pas non plus ce qui est mis en avant dans la présentation du livre. J'en conçois néanmoins une certaine déception ; introduire dans un univers par ailleurs réaliste des éléments surnaturels change nécessairement toute la conception de l'univers dans lequel se déroule un roman, et ne pas tirer profit d'un changement aussi majeur me semble un gaspillage de moyens imaginatifs.

Ce qui me gêne le plus, toutefois, c'est la conclusion du roman : en quelques pages, les fils sont dénoués, en partie à l'aide d'éléments qui n'avaient jamais été mentionnés avant dans le livre. Le niveau d'écriture baisse aussi, avec des dialogues qui virent à la harangue. Je ne peux me défaire de l'impression que, tel qu'il nous est présenté ici, lo Pacte est une moitié de livre dont la fin a été bâclée (pour finir à temps pour le concours ?). Ce qui est d'autant plus regrettable que 95 % du livre est très bon, écrit dans un gascon de très bonne facture et parfaitement clair.

Pascal J. Thomas → Keep Watching the Skies!, nº 70, février 2012


  1. Simon IV de Montfort, seigneur de Montfort-l'Amaury, 5th earl of Leicester, chef militaire de la croisade contre les Albigeois.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont publiés après validation par Quarante-Deux.