Carnet d'Ellen Herzfeld, catégorie Lectures

Jack McDevitt : Chindi

roman de Science-Fiction, 2002

traduction française sous le même titre en 2004

Ellen Herzfeld, billet du 28 juillet 2006

par ailleurs :

Pour ceux qui suivent dans l'ordre, je dirai que Chindi, c'est encore une aventure archéologique dans l'espace. La troisième, après the Engines of God et Deepsix, ou la sixième si on compte l'autre série, très similaire du même auteur, a Talent for war, Polaris et Seeker.(1) Cette fois, Hutch, notre héroïne, est aux commandes d'un vaisseau dont le propriétaire et les amis qui l'accompagnent sont obsédés par le désir de trouver d'autres espèces intelligentes. Ils sont partis à la recherche de la source d'une émission captée par un autre vaisseau et qui semble bien être un message extraterrestre. Ils découvrent en fait un vaste réseau de satellites disséminés à travers de multiples systèmes planétaires qui relayent des informations sur des distances et des durées prodigieuses. Ils découvrent aussi un étrange objet qui s'obstine, comme le réseau d'ailleurs, à rester mystérieux. Les membres de l'expédition sont tous des amateurs trop enthousiastes qui refusent d'écouter les conseils de prudence de Hutch et qui plongent tête baissée dans aventure après aventure. Ils y laissent donc des plumes et, comme dans les précédents romans de McDevitt, il n'y a pas que les figurants qui y passent.

Les explications technoscientifiques ne manquent pas, mais ne m'ont jamais paru superflues. Le dernier quart du livre est tout à fait palpitant et il est bien difficile de le poser au milieu des multiples exploits qui s'empilent avant le bouquet final.

J'avoue que j'ai vraiment l'impression de me répéter, à force de commenter cette série de romans qui, il faut le dire, se ressemblent pas mal. C'est manifestement une recette, mais elle marche. Il y a dans chaque épisode — c'est bien le mot qui me semble convenir — suffisamment d'invention et de nouveauté pour soutenir l'intérêt. D'ailleurs, j'ai déjà entrepris le quatrième et — pour le moment — dernier, Omega.(2)


  1. Voir aussi the Devil's eye, Echo, Firebird & Coming home.
  2. Trois volumes ont paru par la suite, Odyssey (2006), Cauldron (2007) & Starhawk (2013), dont je n'ai lu que le dernier qui évoque les jeunes années de notre héroïne et dont je n'ai pas parlé ici.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Les commentaires sont publiés après validation par Quarante-Deux.