Carnet de Martinique Domel, catégorie Général

Greg Bear découvre le feu

Martinique Domel, billet du 1er octobre 2005

En bas de chaque page auteur, traducteur, etc., d'exliibris, un lien permet depuis un petit temps déjà de trouver les autres bibliographies consacrées à la même personne sur l'internet.

L'idée était d'abord que l'on puisse d'un seul clic aller directement voir ce que BDFI, nooSFère/Icarus ou Index SF Marseille ont à dire sur le même sujet, les dépouillements bibliographiques ne se recouvrant pas toujours.

Trois problèmes se sont cependant immédiatement présentés dans cette louable entreprise :

  • politique : est-il bien certain que les créateurs des sites mentionnés ci-dessus désirent ou même apprécient qu'un lien direct vers leurs pages soit omniprésent dans exliibris, au risque de la confusion des genres ou de toutes autres impossibilités transactionnelles qu'on l'on n'a guère de peine à imaginer ?
  • de complétude : qu'en est-il de ceux qui ne seraient pas mentionnés, soit parce qu'ils sont nouveaux et que nous ne les connaissons donc pas encore, soit parce que nous les avons omis dans un grand geste de partialité douteuse alors qu'ils pourraient néanmoins et utilement contribuer à la connaissance ?
  • technique : plusieurs milliers d'auteurs étant concernés, est-il vraiment possible d'automatiser la création des liens en raison de la structure des adresses correspondantes, par exemple ici pour Greg Bear :

‹www.bdfi.net/auteurs/b/bear_greg.htm›
‹www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=70›
‹sf.marseille.mecreant.org/ouvaut.php3?000750›
‹www.noosfere.org/heberg/ericb33/Biblio.asp?RevNum=490›
‹www.quarante-deux.org/exliibris/00/01/ba/da.html›

Ces URL sont codifiés, datent d'un autre âge, du Web 1.0, et tant que la recherche ne sera pas simplement formulée ainsi, façon REST :

‹moteur.tld/auteur/nom_prénom›

il sera impossible pour l'Homme ou pour la machine de les deviner — GregB passant de 70, à 750 ou 490 jusqu'à 1bada —, et donc de les constituer automatiquement. On remarque cependant que BDFI est sur la bonne voie :-)

Néanmoins, le désir était toujours là : pouvoir, à partir d'exliibris, consulter relativement directement les sites équivalents sur le même sujet.

Comme d'habitude, la solution est venue de Google, qui évite les trois écueils :

  • le lien est vers une tierce partie et n'a donc rien de personnel ;
  • les petits nouveaux ou les moins connus sont indexés systématiquement et apparaissent automatiquement dans la liste des pages proposées ;
  • la création automatique d'un lien de recherche est parfaitement documentée et tout à fait automatisable :

‹www.google.fr/search? as_oq=bdfi + noosfere + icarus + mecreant + index + bibliographie + bibliographies &as_eq=exliibris &as_q=greg+bear›

qui se lit en clair : quelles sont les pages sur BDFI, nooSFère, Index SF ou ailleurs mais pas sur exliibris, contenant les mots "greg" et "bear" associés à "bibliographie" ou "index" ?

À l'usage, on constate que cela marche relativement bien, et que les pages recherchées apparaissent souvent dans les premiers résultats renvoyés, avec parfois de bonnes surprises dont on ignorait tout a priori comme ici les références sur tout ce qui tourne autour de Mars.

Quelques points de détail demeurent cependant :

  • si on ne trouve rien, cela ne veut pas dire que l'information n'existe pas, Index SF, par exemple, n'étant pas toujours bien repéré par Google, principalement parce que ses pages ne contiennent aucun mot qui lui soit spécifique ;
  • la demande serait plus efficace si l'on pouvait associer dans cet ordre les deux mots "Greg Bear", qui correspondent au nom de plume effectif de l'auteur, et donc celui sous lequel il est le plus connu et le plus susceptible d'être recherché. Or, ni la page d'Index SF ni celle de BDFI ne contiennent "Greg Bear", et l'on est donc obligé d'en passer par "Greg" et par "Bear" indépendamment, ce qui est moins efficace.

Tout cela est sans doute améliorable ; nous y réfléchirons certainement de notre côté…

Commentaires

  1. Enrolundi 17 octobre 2005, 18:40

    Bonne idée en effet, malgré quelques défauts dans le fonctionnement… Par exemple, la recherche sur "ugo bellagamba" donne accès à des tonnes de pages qui ne sont pas des bibliographies mais indiquent simplement qu'une bibliographie est annexée dans l'ouvrage la Cité du soleil. Faudrait-il supprimer ce mot de la requête ??

  2. Martinique Domelsamedi 31 octobre 2015, 08:13

    Tout a changé en 2010 avec la refonte de la base de données. Les liens vers les autres bibliographies sont maintenant directs avec d'autres références ajoutées (entretiens, articles, etc.) découvertes au fil des lectures et qui enrichissent le tout.

    Et les adresses d'exliibris sont maintenant de la forme :

    <moteur.tld/oeuvres/n/Prénom_Nom/>
Ajouter un commentaire

Les commentaires sont publiés après validation par Quarante-Deux.