Table des matières

Album photo : Nemo 2013

Convention française de Science-Fiction, Amiens, du 17 au 20 juillet 2014. → lire la suite (Album photo : Nemo 2013)

Jean-Pierre Queille : Petit Guide des Éditions Faniques Francophones

KWS, nº 73, février 2014

Les comptes rendus de lecture d'Isabelle Arnaud, Philippe Paygnard, Pascal J. Thomas & Éric Vial. → lire la suite (KWS, nº 73, février 2014)

André-François Ruaud & Raphaël Colson : Science-Fiction : les frontières de la modernité (2008 & 2014)

Une préface de Gérard Klein de 2014 — La Science-Fiction est une espèce littéraire qui présente des propriétés aussi étranges que singulières. Ainsi, un nombre considérable d'études publiées lui ont été consacrées en France. J'en possède au moins une centaine et je suis persuadé de ne pas les avoir toutes. De qualités inégales mais souvent remarquables, elles ont la plupart du temps pour auteurs, des amateurs, des connaisseurs, parfois de véritables érudits, qui ont voulu faire partager leur passion. Assez récemment, des universitaires y ont joint leurs propres travaux, guère plus d'une douzaine depuis le début des années 1950. À ma connaissance, aucune autre espèce littéraire n'a suscité autant de commentaires édités. → lire la suite (André-François Ruaud & Raphaël Colson : Science-Fiction : les frontières de la modernité)

Steven Brust & Skyler White : the Incrementalists (2013)

Une entrée du carnet d'Ellen Herzfeld de 2014 — Précisons, dès le départ, que ce roman n'est pas de la “Science”-Fiction, mais plutôt de la “fiction spéculative”. Certains diront que c'est tout simplement de la Fantasy, plus spécifiquement de la “fantasy urbaine”. Mais peu importe. Ce qui m'a poussée à le lire, c'est qu'il s'agit d'une histoire de société secrète et d'immortels (en quelque sorte). Comme dans les excellents romans de Kage Baker, dans sa série the Company, qui restent très hauts dans la liste de mes livres préférés. J'ai donc manifestement un préjugé très favorable pour ce thème, et ce n'est pas le qualificatif de Fantasy qui va me refroidir. → lire la suite (Steven Brust & Skyler White : the Incrementalists)

Robert Charles Wilson : les Derniers jours du paradis (2013)

Une entrée du carnet de Philippe Curval de 2014 — Avec une certaine avidité — car Robert Charles Wilson jusqu'à présent m'a très rarement déçu —, je viens de lire les Derniers jours du paradis, paru dans la collection "Lunes d'encre". Nous sommes en 2014, les populations du monde entier se réjouissent de célébrer le centième anniversaire de la paix universelle qui a suivi l'armistice de 1914. Car, en dehors de quelques conflits secondaires, celle-ci règne partout sur la planète. Tout baigne dans la radiosphère qui enveloppe la Terre, constituée par des cellules vivantes qui permettent toutes les formes de transmissions. → lire la suite (Robert Charles Wilson : les Derniers jours du paradis)

Gérard Klein : Réflexions sur des livres-univers (1970)

Il est un aspect de Jacques Bergier que tous ses amis, tous ceux qui l'ont approché, connaissent bien : c'est celui du conteur. Il se montre volontiers, pour peu qu'on l'y encourage, intarissable de citations, d'anecdotes, de récits, où pointent également (au point de s'y confondre presque) ses deux passions essentielles : celle de la connaissance et surtout des paradoxes apparents ou profonds de la science ; celle de l'imaginaire, des univers créés par des écrivains. → lire la suite (Gérard Klein : Réflexions sur des livres-univers)

Philippe Curval dans le Magazine littéraire (2010-2012)

Trois ans de comptes rendus de lectures SF. → lire la suite (Philippe Curval dans le Magazine littéraire)

Philippe Curval : Jules Verne sous les bandelettes (1978)

Faut-il voir dans cette formidable mitraille qui soumet les rayons des librairies au tir en rafale des œuvres de Jules Verne, de tous formats et de tous prix, un choc en retour du succès actuel de la Science-Fiction ? Ou bien est-ce la réputation de moraliste sans danger de l'écrivain pour les jeunes esprits, ou plutôt la récente disponibilité de ses droits d'auteurs qui transforment ses Voyages extraordinaires en munitions de choix pour les états-majors de maisons d'édition en mal de rentabilité ? → lire la suite (Philippe Curval : Jules Verne sous les bandelettes)

Philippe Curval : Voyage au centre de Jules Verne (2005)

Une fièvre éditoriale couve. Déjà apparaissent les premiers symptômes de l'épidémie. Il y a cent ans au mois de mars, Jules Verne est mort… Vive Jules Verne ! La première thèse à son sujet parut en Allemagne en 1916, la seconde aux États-Unis en 1953. Déjà le nº 1 des Archives Jules Verne en 1973 recensait, rien qu'en France, deux cents textes divers publiés depuis 1966. Le nº 3 en comptabilisait plus de cent quarante-sept pour la seule année 1976 sur l'ensemble de la planète. À cette allure qui ne s'est jamais ralentie depuis, un inventaire exhaustif des textes, mémoires, études, colloques, biographies, bibliographies parues à son sujet dans le monde entier sera difficilement chiffrable à la fin de cette année. La cause semble entendue, cette production inflationniste signe le succès impérissable de l'auteur de Vingt mille lieues sous les mers. → lire la suite (Philippe Curval : Voyage au centre de Jules Verne)

Philippe Curval : Appellation d'origine incontrôlée (2012)

Ceux qui comme moi s'intéressent au futur ont en général la mémoire courte ; le passé leur semble un résidu de tout ce qu'ils ont aimé, peuplé de souvenirs flétris, réinventés, peu en rapport avec ce qu'ils ont réellement vécu, fort loin de ce qu'ils vivent aujourd'hui. L'histoire est un tombeau que je n'apprécie guère d'ouvrir, car on n'y trouve que les ossements de nos plus beaux rêves, enroulés dans les guenilles de nos sentiments défunts. Et l'odeur de poudre qui fut celle des combats s'est transformée en odeur de poussière après un demi-siècle de lutte. → lire la suite (Philippe Curval : Appellation d'origine incontrôlée)

Roger Bozzetto : Fictions anticipatrices à visée politique (2006)

Les anticipations politiques ont un passé qui les a fait à leurs débuts confondre avec l'utopie, et donc figer en dehors de l'Histoire. On se souvient en effet qu'Utopus coupe le cordon ombilical d'avec la terre ferme, lieu de l'Histoire, pour se réfugier dans l'ailleurs imaginaire d'une supposée perfection. Mais dès l'époque des Lumières, le futur, comme le bonheur selon Saint-Just, devient une idée neuve en Europe. → lire la suite (Roger Bozzetto : Fictions anticipatrices à visée politique)

Philippe Curval : Dick addict (2006)

Un entretien avec Philippe Curval conduit par Fabrice Lardreau — Partir le plus loin possible en mettant le lecteur dans sa poche, mais garder le contrôle. Telle pourrait être la règle de Philip K. Dick. → lire la suite (Philippe Curval : Dick addict)

Michel Jeury : la Soucoupe du jugement (début des années 80)

Une nouvelle inédite sur papier — Dans la première maison que je visitai, à la recherche d'improbables survivants, je découvris une pendulette à quartz, avec un calendrier automatique incorporé qui indiquait le 17 mai : quatre jours après la foudroyante attaque des extraterrestres… → lire la suite (Michel Jeury : la Soucoupe du jugement)